Tout ce qui touche de près ou de loin au STADO TPR.
 
AccueilAccueil  S'enregistrerS'enregistrer  Connexion  
Clic droit et Ouvrir dans un autre onglet
pour garder La Tanière ouverte

Partagez
 

 TPR - AGEN

Aller en bas 
AuteurMessage
tontonz

tontonz

Masculin Nombre de messages : 2265
Age : 44
Localisation : Tarbes!
Date d'inscription : 10/08/2008

TPR - AGEN Empty
MessageSujet: TPR - AGEN   TPR - AGEN EmptyVen 26 Sep - 12:54

Actualités des HP:

le TPR doit se reprendre - Après la correction lyonnaise, le TPR doit se ressaisir samedi devant son public. Une victoire est espérée par ses supporters même si la tâche ne sera pas facile face au S.U. Agenais du trio Broncan-Lanta-Deylaud. Six joueurs reviennent dans le groupe qui a été retenu (Bernad, Labarthe, Th. Loftus, W. Loftus, Worthington, Dabrin). Voici donc la composition de ce groupe Avants : Toetu, Anglade, Hurou, Mavrodin, Maumus, santoni, Karele, Domolaïlaï, W. Loftus, Lasserre, Herbin, Fourcade, Bernad, André. On ignore encore si le pilier sud-africain Philippe Uys (29 ans, 1m87, 130 kg) arrivé hier matin à Tarbes sera sur le banc. Arrières : Labarthe, Kopetzky, Apanui, Teague, Meyer, Etchevarria, Duhen, Siale, Th. Loftus, Worthington, Bourgeois, Dabrin.
Revenir en haut Aller en bas
L'Olive

L'Olive

Masculin Nombre de messages : 1513
Date d'inscription : 10/08/2008

TPR - AGEN Empty
MessageSujet: Re: TPR - AGEN   TPR - AGEN EmptyVen 26 Sep - 19:10

TPR : La victoire sinon... danger - Nous n'en sommes qu'à la quatrième journée et malheureusement il faut déjà parler de match clé pour le TPR face à Agen. Si le nul à Narbonne était honorable, la défaite face à Aurillac et la déroute de Lyon ont fait ressurgir les vieux démons des saisons précédentes. Il n'y a plus de temps à perdre et surtout de points pour les Tarbais.
Le grand changement du wek-end dernier n'ayant pas porté ses fruits, c'est une composition d'équipe plus classique qui a été mise en place. Si on fait abstraction de Dasque, blessé de longue durée, seul deux éléments font défaut, Lacrampe et Magravelidze. Deux pions importants sur l'échiquier tarbais certes, mais il faut faire avec les aléas d'une longue saison. On retrouve donc Hurou en pilier, une seconde ligne qui a fait ses preuves avec Domolaïlaï et Santoni, et l'expérimenté Lasserre en numéro huit. Labarthe assurera l'intérim à la mêlée, alors que derrière, Bourgeois, Worthington, Dabrin, font leur retour. On est en droit de demander à cette équipe de produire du jeu, des garçons comme Siale ou Dabrin méritant qu'on leur laisse la bride sur leur cou pour qu'ils apportent leur spontanéité. Mais bien sûr tout commence devant et là, il va falloir retrouver les vertus guerrières qui avaient masqué bien des insuffisances par le passé.
Car en face, il faut s'attendre à retrouver des Agenais conquérants et qui doivent flairer le bon coup à jouer à l'extérieur. Ils ont déjà marqué six essais, le TPR aucun, et marqué 71 points contre 24. Des chiffres qui peuvent être analysés de différente manière, mais qui n'en témoignent pas moins de la volonté offensive des visiteurs. Le sorcier Broncan doit bien avoir une idée derrière la tête et doit avoir glissé quelques conseils aux entraîneurs Deylaud et Lanta.
Le TPR est au pied du mur. On l'a déjà vu réagir de la meilleure des manières et on n'en attend pas moins ce samedi soir.
L'équipe: Bourgeois; Dabrin, Saile, Wothington, Caujolle; (o) Apanui (cap), (m) Labarthe; André, Lasserre, Bernad; Domolaïlaï, Santoni; Toetu, Mavrodin, Hurou.
Remplaçants: Anglade, Maumus, Coetzer, W.Loftus, Kopetzki, Teague, T.Loftus, Jambaqué.

PRO D2 : le TPR doit se reprendre - Après la correction lyonnaise, le TPR doit se ressaisir samedi devant son public. Une victoire est espérée par ses supporters même si la tâche ne sera pas facile face au S.U. Agenais du trio CliquezBroncan-Lanta-Deylaud. Six joueurs reviennent dans le groupe qui a été retenu (Bernad, Labarthe, Th. Loftus, W. Loftus, Worthington, Dabrin). Voici donc la composition de ce groupe Avants : Toetu, Anglade, Hurou, Mavrodin, Maumus, Santoni, Karele, Domolaïlaï, W. Loftus, Lasserre, Herbin, Fourcade, Bernad, André. On ignore encore si le pilier sud-africain Philippe Uys (29 ans, 1m87, 130 kg) arrivé hier matin à Tarbes sera sur le banc. Arrières : Labarthe, Kopetzky, Apanui, Teague, Meyer, Etchevarria, Duhen, Siale, Th. Loftus, Worthington, Bourgeois, Dabrin. - Mis en ligne vendredi 26 septembre 2008
Revenir en haut Aller en bas
L'Olive

L'Olive

Masculin Nombre de messages : 1513
Date d'inscription : 10/08/2008

TPR - AGEN Empty
MessageSujet: Re: TPR - AGEN   TPR - AGEN EmptySam 27 Sep - 14:25

Quatre points et puis c'est tout !
Les Tarbais n'ont pas droit à l'erreur ce soir (18 h 30), contre Agen, au stade Maurice-Trélut, sous peine de se mettre en danger au niveau des points. Le moment est donc venu pour se lâcher.
Photo José Navarro.
Photo José Navarro.

«Ce qui m'agace le plus dans la défaite de Lyon ? C'est le nombre de points. » Pour le reste, on repassera. À quelques heures de la quatrième journée et de la réception d'Agen, Philippe Bérot a décidé de fermer les vannes, histoire de ne pas trop en dire. Et pourtant, on a bien tenté de l'y inciter. Rien n'y a fait.

Le temps est à la concentration, quand on sait que la semaine a été celle de la « souffrance » pour reprendre une miniconfidence du Lannemezanais. Deux joueurs, pour raisons diverses, ont fait les frais de la sortie lyonnaise, il s'agit de Florent Fourcade et d'Harold Karele qui, concernant ce dernier, a été versé dans les espoirs. En gros, il est reproché au colosse sud-africain un certain manque d'investissement.

Puisque nous en sommes à disserter sur les hommes et la composition du groupe, ce n'est qu'au dernier moment que celui-ci a pris forme, étant attendu que Philipp Uys, le dernier arrivant, présent lors de la mise en place hier matin, ne sera pas de la fête.

Son collègue Cilliers Coetzer, auquel Werner Loftus n'a pas manqué de donner quelques conseils, sera pour sa part sur le banc.

Par rapport au XV de départ qui s'est liquéfié au stade de Vuillermet, huit d'entre eux ont cédé leur place au profit des Caujolle (qui sera bien là), Worthington, Dabrin, Labarthe Andre, Bernad, Santoni et Toetu. Soit quatre avants et quatre arrière.
Un duo Gelez-Miquel

Les Agenais, s'ils n'ont pas procédé à autant de changements, n'en ont pas moins opéré quelques retouches. Trois mais qui ne passent pas inaperçus. En effet, le jeune arrière relanceur, Guitoune, évoluera à l'aile gauche, une première pour lui, tandis que les coachs ont décidé d'associer Jérôme Miquel et François Gelez, le premier au poste de centre tandis que le second occupera l'ouverture. Autre nouveauté qui concerne la présence d'Ace Tiatia au couloir, tandis que Cyril Chavet grimpe d'une place aux côtés d'Ostrikov. Sur le papier, cette équipe présente de la solidité pour ce qui est des avants, ainsi que deux buteurs de grande qualité grâce au duo Gelez-Miquel. Il est manifeste également que les Lot-et-Garonnais, sous la houlette du tandem Deylaud-Lanta, cherchent à donner un peu plus de volume à leur jeu.

Les Auscitains, lorsqu'ils s'étaient déplacés à Armandie lors de la première journée, en avaient subi les prémices, eux qui après avoir réalisé une très bonne première période ont été débordés.

Pour autant, et Henri Broncan le rappelait dans notre édition d'hier, les coachs attendent de voir le comportement de leur équipe à l'extérieur. Entre-temps, Pau est passé par là, qui au stade du Hameau avait plongé leur adversaire dans un abyme de perplexité.

Et les Tarbais ? Difficile d'émettre un jugement. Certes, l'équipe a été pas mal bouleversée depuis Lyon. Mais pour le reste, il faut sans doute chercher dans la capacité qu'elle aura d'évacuer le double traumatisme d'Aurillac et de Lyon le sens de sa véritable constitution.

Avant Lyon déjà, « Tine » Martinez avait remis le bleu de chauffe pour rappeler à certains que le rugby, sans l'application qu'il convient de mettre au combat, ne peut se concevoir. Lors de la mise en place d'hier, le manager général accompagnait encore Philippe Bérot et Fred Bodin.

Si, après ça, le message ne passe pas, il faudra alors commencer à s'inquiéter. En attendant, l'heure n'est plus au calcul. Une victoire avec un point d'écart suffira au bonheur de tous.
Partenariat
Le Groupe Dépêche avec le TPR

Partenaire du Tarbes-Pyrénées Rugby depuis sa création, le Groupe Dépêche du Midi-La Nouvelle République vient de renouveler son soutien au club phare du rugby bigourdan pour la saison 2008-2009. Un engagement important pour nos titres qui veulent résolument jouer, derrière l'équipe et le public, le rôle de 17e homme dans la marche en avant du TPR, même si elle est parfois soumise à quelques faux pas… Mais c'est la loi du genre et derrière l'incertitude du sport, le TPR a la certitude d'un soutien sans faille des acteurs économiques locaux, parmi lesquels notre groupe de presse, représenté ici par Sandrine Perret, responsable de la diffusion et de la promotion de « La Dépêche du Midi » et de « La Nouvelle République des Pyrénées » ; de Jean-Louis Toulouze, responsable départemental des rédactions, ici avec Jean Ducasa, le président du TPR.



Pro D 2. Tarbes-Agen : presque une finale
Les Bigourdans ont déjà le dos aux Pyrénées face à des Agenais en quête d'exportation.

«Les Tarbais ont le dos aux Pyrénées. » Une nouvelle fois, Henry Broncan a su trouver la formule appropriée avant ce Tarbes - Agen déjà très important. Surtout pour le club bigourdan selon le principe du vase communicant (le club qui reçoit a la pression).

Tarbes - Agen, c'est une affiche encore parlante pour certains. La finale du championnat de France, il y a vingt ans. Ceux qui trouvent que le jeu au pied n'a jamais connu une aussi grande importance que dans le rugby actuel, pourront toujours visionner cette finale sans essai (9-3) remportée par Agen…

À l'arrière du SUA, figurait un certain Philippe Bérot auteur de deux pénalités. Aujourd'hui, entraîneur de Tarbes, il n'a certainement pas le cœur à revenir sur le passé ou s'épancher sur le jeu de l'arrière d'hier à aujourd'hui. Car l'heure est grave. Déjà. Champion de France des matches amicaux, le TPR n'a pas confirmé lors de son début de saison avec notamment une défaite à domicile face à Aurillac et une déculottée surprenante à Lyon. L'orgueil sera, dès lors, le credo bigourdan. En face, Agen, qui devra s'exporter, pour mériter une étiquette de demi-finaliste. Lors de la première occasion, l'équipe a lâché au bout d'une demi-heure de jeu. Mais c'était à Pau qui devrait être difficile à bouger à domicile cette année. Justement, Colomiers s'y colle avec des épaules plus larges après deux succès indiscutables au stade Michel-Bendichou. Mais les roulements instaurés par Roland Pujo supporteront-ils le poids des ambitions béarnaises sachant que les Palois ne rendront pas, évidemment, autant de ballons que les Biterrois ?

À Auch, on ne fait jamais les choses comme ailleurs. Cette semaine, en guide d'opération de promotion, les Auscitains ont déchargé des carcasses de vaches à Gascogne-Expo, la foire annuelle d'Auch. La viande à remuer ce samedi sera certainement moins lourde car Bourg-en-Bresse est promis aux dernières places de la Pro D 2.

Albi - Nar bonne acte 2. Les Audois ont gagné le premier acte sous la forme d'un match amical. Mais c'était au début du mois d'août. Depuis, la reconstruction s'organise dans le Tarn. Même privé de Manca, Albi veut marquer son territoire. Et le discours « guerrier » de l'entraîneur narbonnais Richard Crespy est plutôt du genre à stimuler les Albigeois…

Les tendances : Tarbes 51 % - Agen 49 % ; Pau 52 % - Colomiers 48 % ; Auch 65 % - Bourg-en-Bresse 35 % ; Albi 56 % - Narbonne 44 %.
Revenir en haut Aller en bas
L'Olive

L'Olive

Masculin Nombre de messages : 1513
Date d'inscription : 10/08/2008

TPR - AGEN Empty
MessageSujet: Re: TPR - AGEN   TPR - AGEN EmptyDim 28 Sep - 13:56

LOURDES-INFOS (Aujourd'hui)

PROD D2 : Le TPR reprend goût à la victoire


A Tarbes: Tarbes bat Agen 34-24 (MT 15-15) - Arbitre: M. Sclafer Limousin, assisté de Mrs Ubeda et Suau.
Pour TPR: 1 E André (50e), 1T Apanui; 8 P Apanui (2e, 9e, 16e, 29e, 33e, 42e, 64e, 76e),1 D Apanui (47e).
Pour Agen: 2 E Huget (18e), Edmond-Samuel (26e), 1T Miquel (26e), 4 P Miquel (13e, 67e, 71e, 72e).

TPR : Bourgeois (Teague 41e); Caujolle, Siale (T. Loftus 30e), Worthington, Dabrin; (o) Apanui (cap), (m) Labarthe (Kopetzky 76e); André (W.Loftus 64e), Lasserre, Bernad; Domolaïlaï, Santoni (Coetzer 70e); Toetu (Uys 48e), Mavrodin (Anglade 70e), Hurou (Maumus 48e).

Agen : Edmond-Samuel; Huget, Du Plessis, Miquel (Lafforgue 22e), Guitoune; (o) Gelez (Miquel 22e), (m) Dupuy; Monribot, Tiatia, Badenhorst; Chavet (Fonua 60e), Ostrikov; Wessels ( Peikrishvili 48e) Narjissi, Synaeghel (Cabarry 28e).
Il aura fallu attendre le retour des vestiares après la mi-temps pour que les Tarbais prennent le match à leur compte et distancent les Agenais. Car jusqu'aux citrons, les Lot et Garonnais menaient le jeu à leur guise, profitant de deux erreurs des locaux pour marquer deux essais. D'abord c'est Huget qui se montrait plus prompt et plus filou que Dabrin pour aplatir un essai sur un ballon joué au pied. Puis c'est Bourgeois qui voyait son coup de pied à suivre trop imprécis repris Cliquezpar Synaeghel pour Badenhorst puis Edmond-Samuel qui aplatissait en coin. Le stade Maurice Trélut était quelque peu muet. Les vieux démons planaient à nouveau au-dessus de la pelouse. Le score de 15-9 pour les visiteurs ne laissait rien augurer de bon. Sans faire dans le génie, les hommes de Deylaud et Lanta avaient pris les points qui passaient. On jouait depuis 26 minutes, et par bonheur, le capitaine Apanui avait retrouvé sa botte. Bien vite il punissait les Agenais, indisciplinés, pour ramener le score à parité avant la mi-temps (15-15). On venait de passer 40 minutes plutôt soporifiques, aucune action d'envergure ne venant réveiller un public amorphe que le speaker de service s'échinait à réveiller.
Changement de décor après la pause. Les Tarbais étaient revenus avec des intentions plus belliqueuses dans le sens agressif du terme. Teague entré à la place de Bourgeois sonnait la charge et reportait le jeu dans le camp agenais. De suite, Apanui se voyait offrir l'occasion de placer ses troupes en tête (18-15, 42e). Un petit drop du capitaine pour corser le tout, avant qu'André ne finisse derrière la ligne après quelques charges des avants devant l'en-but. En 10 minutes, la marque était passée à 28-15 et la victoire avait choisi son camp. Car après il n'y eut pas grand-chose à se mettre sous la dent. Les longs coups de pied d'Apanui ou Teague gênaient des Lot et Garonnais fébriles et maladroits sous les chandelles. Le pressing s'avérait payant et les hommes de Broncan n'avaient plus pour objectif que de conquérir le point de bonus défensif. Miquel s'y appliquait mais Apanui les privait de ce bonheur à la 76e minute.
On retiendra que c'est la première victoire du TPR en ce début de championnat, qu'elle a été obtenue grâce à des vertus de combat en partie revenues. Il va falloir encore progresser dans la construction du jeu pour enflammer les tribunes. Mais à chaque jour suffit sa peine, savourons la victoire à l'état brut. (Jacques Terrée) - Mis en ligne samedi 27 septembre 2008-22h30

Les réactions

- Jean-Pierre Davan: " Il était impératif de gagner pour ne pas retomber encore dans une galère. La victoire fait toujours du bien et permet d'avancer. Maintenant il faut aller chercher un succès à l'extérieur pour compenser notre défaite face à Aurillac. Pourquoi pas dès dimanche à Bourg".

- Thomas Lasserre: " On ne s'est pas beaucoup économisé. Le match a été très dur. Nous avions obligation de faire une performance sérieuse et nous nous sommes retrouvés là-dessus. C'est bon pour l'état d'esprit. Le travail que nous avons effectué pendant la semaine a payé. Il va falloir être bons à Bourg".

- Richard Apanui: "Je suis content du résultat par rapport aux trois dures semaines que nous avons passées. Nous avons fait de bonnes choses, d'autres moins bonnes. Nous devons continuer à travailler, ne rien laisser tomber. Pour ma part, j'ai pu reprendre cette semaine mon entraînement de buteur après avoir souffert des adducteurs. Le résultat est là".

- Frédéric Bodin: " Je suis ravi de la réaction des gars, toute de fierté et d'orgueil. Nous avons passé 15 jours à nous interroger sur nos vraies valeurs. Nous avons été critiqués à juste titre. Il fallait retrouver de la solidarité et relever la tête. Sans le combat, le rugby n'est rien, le match d'aujourd'hui le prouve. Bravo à tous pour leur engagement". - Mis en ligne samedi 27 septembre 2008-22h30
Revenir en haut Aller en bas
tontonz

tontonz

Masculin Nombre de messages : 2265
Age : 44
Localisation : Tarbes!
Date d'inscription : 10/08/2008

TPR - AGEN Empty
MessageSujet: Re: TPR - AGEN   TPR - AGEN EmptyDim 28 Sep - 13:58

RUGBY, TARBES - AGEN. Malgré deux essais en début de rencontre, les Lot-et-garonnais n'ont rien ramené de Tarbes, qui a connu une bien belle soirée hier : premier succès et premier essai en prime (34-24)

Le SU Agen a perdu le fil

Heureusement, en Pro D2, les interviews télé en direct se font rares. Car hier à Tarbes, il aurait fallu censurer la réaction de Jérôme Miquel, dépité au sortir de son triste vestiaire et de la deuxième défaite du SUA (34-24). « Put... mais c'est pas possible ! On a fait comme à Pau. On rate notre entame de seconde période et derrière, leur buteur enquille tout. Fais ch... Pourtant, je vous jure qu'on avait bien bossé et qu'on venait ici pour gagner ! »
Les Tarbais n'en ont pas douté. À la 26e minute, les trois-quarts agenais avaient déjà conquis deux fois leur en-but (9-15). Le premier sur un petit coup de pied par-dessus de Dupuy pour Huget, qui remportait le sprint déséquilibré face à Labarthe, au tour de cuisse moins élevé. « On avait remarqué à la vidéo leur problème de couverture. Je le vois, je le dis à Sylvain (Dupuy), il tape et ça marche », racontait l'ailier agenais.
Huit minutes plus tard, une percée dans l'axe de Badenhorst semait le trouble dans la défense locale et Romain Edmond-Samuel, en bout de ligne, enfonçait le TPR. L'arrière aux trois prénoms inscrivait là son troisième essai personnel.

Apanui et les 40 heures.

Et après, le trou noir. D'environ 20 minutes. Trois pénalités, un drop, un essai et une transformation après, il était trop tard pour le Sporting, relégué à -13 des Tarbais soudainement euphoriques (28-15, 51e). Le buteur qui a « tout enquillé » et inspiré les mots d'oiseaux de Miquel, c'est Richard Apanui, déjà auteur de chaque point tarbais cette saison, soit 24.
Jeudi après-midi, l'ouvreur néo-zélandais, sur son jour de repos, s'était offert une séance de tirs au but, seul, sur la pelouse de Maurice-Trélut. « Je m'entraîne 40 heures par semaine », avait-il prévenu. C'est pour ça... Hier, outre son drop, son pied droit a réalisé un joli 8 sur 9, qui ne doit rien au hasard. Ce Richard, accessoirement capitaine, c'est la star de Tarbes. « Oh non, je vous assure », répond-il, gêné.
Alors ce sera Christophe André, le flanker aux deux prénoms, qui a marqué le premier essai des siens cette saison (après 291 minutes de jeu), relayant son ailier Caujolle, arrêté à un mètre du trésor agenais. « Je m'en veux, reprend Miquel. Je rate un plaquage au début de cette action sur le 7 (André), c'est dommage. »
Comme ses deux tentatives, ratées, aux 76e et 80e minutes, qui auraient offert le bonus défensif au SUA, qui a encore beaucoup tenté, rassuré en touche mais qui a chuté. Sans savoir pourquoi. Huget : « C'est ça le pire. Ce trou noir, on ne sait même pas l'expliquer ».

Auteur : Thierry Dumas
_________________
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



TPR - AGEN Empty
MessageSujet: Re: TPR - AGEN   TPR - AGEN EmptyDim 28 Sep - 18:46

le fait est que l'entame de la deuxième période , au moins pour ce qui concerne la couverture du terrain , n'avait rien à voir avec la première mi-temps ! C'est assez curieux pour une équipe qui venait pour gagner chez nous ! Laughing Je ne m'en plaindrai pas bien au contraire ! Wink
Revenir en haut Aller en bas
L'Olive

L'Olive

Masculin Nombre de messages : 1513
Date d'inscription : 10/08/2008

TPR - AGEN Empty
MessageSujet: Re: TPR - AGEN   TPR - AGEN EmptyLun 29 Sep - 17:31

La Dépêche d'aujourd'hui:


Pro D2. Tarbes a sonné la révolte
Premier succès pour les Bigourdans qui reprennent confiance.
Razvan, Maumus, Hurou, tiercé gagnant. Bérot (Extrême gauche) est soulagé. DDM, J. Navarro.
Razvan, Maumus, Hurou, tiercé gagnant. Bérot (Extrême gauche) est soulagé. DDM, J. Navarro.

Il aura donc fallu attendre la quatrième journée et la seconde à Maurice Trélut pour que les Tarbais remportent leur première victoire. Il est quand même étonnant de constater à quel point les semaines peuvent être dissemblables. Archi dominés à Lyon, le moral dans les chaussettes, les hommes de Richard Apanui ont rétabli la situation de manière surprenante.
Engagement, physique, mêlée

C'est surtout, on s'en doute, dans le domaine de l'engagement que la différence a été notable.

Après les deux essais agenais survenus un peu contre le cours du jeu, les Bigourdans accusaient un débours de six points (Aucun essai à deux). Le scénario idéal pour mesurer le degré de révolte d'une équipe.

La réponse est venue, cinglante. Les Bigourdans ont imposé un âpre combat à un rival qui insensiblement a commencé à souffrir physiquement, sur les impacts.

Tête de pont, le jeune Jérémy Hurou qui s'est plutôt bien sorti d'affaire de son duel face à Wessels témoigne : «On s'était préparé à disputer un match de rugby (sic)… et nous venons de prouver que le rugby commence devant.» L'allusion est claire. Comme celle de Thomas Loftus le centre tarbais: « Quand tu prends l'avantage au niveau du physique, tu gagnes le match».

Les Agenais ont désormais trouvé le sujet de discussion qui sans doute ne manquera pas d'animer les prochaines veillées. On se dit aussi que la Pro D2 ne peut-être appréhendée sans une mêlée digne de ce nom. On n'ira pas jusqu'à dire que l'Agenaise a été largement en dessous de sa rivale tarbaise…mais elle l'a été suffisamment pour qu'à un moment, le vainqueur choisisse son camp.
Apanui, le bosseur

Il faut également ajouter à ces éléments, la dimension d'un joueur, Richard Apanui, qui a été déterminant par son jeu au pied (29 points !). Au-delà de cet aspect, le capitaine tarbais estimait : «Ces deux essais agenais, c'est nous qui les donnons. Cela fait beaucoup de cadeaux que l'on offre cette année, il va falloir en parler.»

A ce propos, Apanui a montré que le travail payait toujours. En délicatesse avec son coup de pied jusque-là, il a bossé toute la semaine pour y remédier. On a vu le résultat.


Pro D2. Tarbes ouvre son compteur contre Agen
Agen coince, premier succès bigourdan.
Domolaïlaï, malgré Tiatia, les avants tarbais ont mis la main sur le match. DDD/J Navarro
Domolaïlaï, malgré Tiatia, les avants tarbais ont mis la main sur le match. DDD/J Navarro

En prenant la mesure des Agenais, les Tarbais ont fait coup double. Ils ont obtenu leur première victoire de la saison et inscrit leur premier essai de la saison (même entaché de deux en avants au départ)... De manière générale, c'est sur le combat, les impacts et à partir d'une solide mêlée (sale soirée pour Wessels, le droitier agenais), que les Bigourdans ont tissé la trame d'un résultat qui ne doit rien à personne. Ou plutôt si ! Richard Apanui, bien malheureux depuis le début de la saison, s'est érigé en bourreau des «bleu et blanc»: 29 points (huit pénalités sur neuf tentées, un drop et une transformation).

Curieux match en vérité. Si l'on comprit rapidement que les Tarbais allaient se montrer plus généreux dans l'engagement, les Agenais prirent un instant les devants grâce à deux essais, au cœur de la première période: Huget récupérant dans l'en-but sous le nez de son vis à vis Dabrin, un coup de pied à suivre de son demi de mêlée Dupuy. Puis, il y eut cette récupération d'un jeu au pied de Bourgeois, du pilier Synaeghel. Ce dernier perça plein champ, puis trouva le relais de deux partenaires pour envoyer Edmond-Samuel lancé plein pot. Mais en s'appuyant sur les bases de ce jeu, les Bigourdans ont fini par inverser la tendance. Insensiblement, ils ont pris le dessus sur un adversaire, qui faute de mieux, axa tout son effort final sur le bonus défensif. Deux pénalités de Miquel faillirent y surseoir. A 31-24, on croyait le score scellé, quand le roi Richard se pointa au pas de tir…et réussi sa huitième pénalité.

On ne sait ce que réservera l'avenir à des Agenais qui pourront sans doute méditer sur cette deuxième défaite à l'extérieur après Pau, toujours sans bonus défensif. Celui des Tarbais, semble un peu plus rayonnant. Mais n'allez surtout pas le dire au coach, Philippe Bérot.

TARBES 34-AGEN 24

MT: 15-15 ; 5. 000 spectateurs: arbitre M Sclafer (Limousin)

Vainqueurs: 1 E André (54e); 1 T, 1D (46e) et 8 P (1e, 9e, 15e, 29e, 32e, 42e, 64e, 75e) Apanui

Vaincus: 2 E Huget (18e), Edmond-Samuel (26e); 1 T (26e) et 4 P (12e, 67e, 71e, 72e) Miquel

Evolution du score: 3-0 ; 6-0, 6-3, 9-3, 9-8, 9-15, 12-15, 15-15/18-15, 21-15, 28-15, 31-15, 31-18, 31-21, 31-24, 34-24

TARBES : Bourgeois (Teague, mi-temps); Caujolle, Siale (Th. Loftus, 30e), Worthington, Dabrin (o) Apanui (cap) (m) Labarthe ; André (W. Loftus (64e) Lasserre, Bernad ; Santoni (Coetzer, 70e), Domolaïlaï ; Toetu (Maumus 48e), Mavrodin, Hurou (Uys, 48e)

AGEN : Edmond-Samuel ; Huget, Duplessis, Miquel, Guitoune (o) Gelez (Lafforgue, 22e), (m) Dupuy; Monribot, Tiatia, Badenhorst (cap); Ostrikov, Chavet (Fonua, 60e); Wessels (Peikrishvili, 47e), Narjissi, Synaeghel (Cabarry, 47e)

La note du match : 12 sur 20 - L'homme du match: Richard Apanui (Tarbes)
Revenir en haut Aller en bas
Patxi

Patxi

Masculin Nombre de messages : 620
Localisation : Bayonne
Date d'inscription : 10/08/2008

TPR - AGEN Empty
MessageSujet: Re: TPR - AGEN   TPR - AGEN EmptyMer 1 Oct - 21:46

Pro D2. Tarbes : enfin, combattants et conquérants


Motivés, les Tarbais battent les Agenais, 34 à 24, et retrouvent de leur superbe.
TPR - AGEN Empty

Après leur défaite à domicile face à Aurillac et leur revers à Lyon, les Tarbais se savaient attendus, samedi soir, face à Agen, à Trélut. Ils n'ont pas déçu et ont été bien présents au rendez-vous en l'emportant, 34 à 24 et en faisant déjouer leurs adversaires. En effet, les Agenais ont beaucoup subi pendant cette rencontre et ont donc commis de nombreuses fautes. A ce jeu-là, Richard Apanui a montré son talent de buteur en réussissant huit pénalités.
Pourtant, les choses n'avaient pas bien commencé pour les Tarbais avec un essai opportuniste de l'ailier agenais, Huget qui prit le meilleur sur Dabrin, au moment d'aplatir. Les affaires ne s'arrangèrent guère quand Bourgeois relança en plein axe, ce qui entraîna le second essai lot-et-garonnais.
Mais, samedi, les Tarbais étaient plus forts mentalement, en tout cas, plus déterminés. Aussi, même menés 15 à 9, ils continuèrent à mettre la pression sur leurs adversaires. Les Agenais ne purent jamais réellement s'exprimer. Il valait mieux quand on connaît les « cannes » de Guitoune, Miquel, Gelez, Edmond-Samuel ou Huget.
Au niveau des avants, les Tarbais assurèrent en touche, à l'image de Domolaïlaï dont Henri Broncan nous dit le plus grand bien lors de la réception d'après-match.
La mêlée tarbaise fut aussi efficace. Hurou et Toetu firent le travail de sape que Maumus et Uys (impressionnant de puissance) poursuivirent avec détermination. Un des éléments à retenir de cette rencontre tient au fait que, désormais, le TPR a un banc ou tout du moins des solutions de remplacement.
On l'a vu notamment au niveau de la ligne des trois-quarts. Les rentrées de Loftus et de Teague ont été bénéfiques et ont apporté un plus. Placé à l'arrière, celui qui était jusque-là le remplaçant attitré d'Apanui au poste d'ouvreur, a montré de bien belles qualités, en particulier dans les déplacements au pied et sur le plan défensif. Thomas Loftus a affiché un engagement qu'on avait eu peu l'occasion d'apprécier.
Et puis, comment passer sous silence la partie prometteuse de Ludovic Labarthe au poste de demi-de-mêlée. Le garçon n'a eu de cesse de dynamiser le jeu sans chercher à se faire briller. Un état d'esprit intéressant qui traduit bien le souci qu'il a de mettre d'abord en avant le collectif et les autres.
Confirmation attendue à Bourg


Sans tomber dans un optimisme béat, le TPR a donc donné de réels motifs de satisfaction face à Agen. Mais, comme le dit « Tine » Martinez, il ne faut pas tomber dans l'euphorie. On a déjà vu où cela menait après les victoires en matches amicaux !
Dès dimanche prochain, Bourg-en-Bresse pourrait très vite ramener à la dure réalité ceux qui pourraient avoir tendance à s'enflammer.
Ce championnat de Pro D2 est très difficile et très ouvert. Pensez, Béziers est aujourd'hui en position de relégable. Tout le monde peut battre tout le monde.
Après deux défaites à domicile, Bourg dispute contre le TPR un match important dans la lutte pour le maintien. Il faudra donc des joueurs tarbais déterminés pour faire un résultat dans l'Ain. Sûr qu'une performance contre l'actuel dernier de Pro D2 permettrait de distancer pour le maintien un adversaire qui compte actuellement cinq points de retard sur les Bigourdans.
Ce challenge mérite une implication totale. Histoire de se préparer un futur moins tourmenté.

Source La Dépêche! Very Happy
Revenir en haut Aller en bas
L'Olive

L'Olive

Masculin Nombre de messages : 1513
Date d'inscription : 10/08/2008

TPR - AGEN Empty
MessageSujet: Re: TPR - AGEN   TPR - AGEN EmptyMer 1 Oct - 22:59

Ça n'a pas l'air d'une sarabeyrouserie !..quoi que parfois,on jette et on reprend.. Laughing
Revenir en haut Aller en bas
Patxi

Patxi

Masculin Nombre de messages : 620
Localisation : Bayonne
Date d'inscription : 10/08/2008

TPR - AGEN Empty
MessageSujet: Re: TPR - AGEN   TPR - AGEN EmptyJeu 2 Oct - 19:12

Olive a écrit:
Ça n'a pas l'air d'une sarabeyrouserie !..quoi que parfois,on jette et on reprend.. Laughing

Et pourtant, c'est bien de lui! Very Happy Very Happy Very Happy
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé




TPR - AGEN Empty
MessageSujet: Re: TPR - AGEN   TPR - AGEN Empty

Revenir en haut Aller en bas
 
TPR - AGEN
Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Couturas, dernier entraîneur d'Agen titré
» Saga Agen ...
» Pronostic Toulon / Agen
» Chavet et Dupuy vers Pau (info rugbyrama)
» Maka et les Tonguiens d'Agen

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
LA TANIÈRE DU STADO :: LA TANIÈRE .........ou l'antre de l'ours :: REVUE DE PRESSE.....tous les articles sur le TPR qui trainent dans les journaux ou sur le net ont leur place ICI-
Sauter vers: