Tout ce qui touche de près ou de loin au STADO TPR.
 
AccueilAccueil  S'enregistrerS'enregistrer  Connexion  
Clic droit et Ouvrir dans un autre onglet
pour garder La Tanière ouverte

Partagez
 

 TPR-oyonnax après match

Aller en bas 
AuteurMessage
loulou65

loulou65

Nombre de messages : 449
Date d'inscription : 11/08/2008

TPR-oyonnax après match Empty
MessageSujet: TPR-oyonnax après match   TPR-oyonnax après match EmptyDim 19 Avr - 8:38

Un goût d’inachevé pour le TPR : Tarbes 24 Oyonnax 15



samedi 18 avril 2009 par La rédaction

A Tarbes : TPR bat Oyonnax 24-15 MT 19-3
Arbitre : M. Raynal (Roussillon) assisté de MM. Malterre et Lavocat
Pour Tarbes : 2 E Dabrin (35e), Caujolle (45e), 1 T (35e),3 P (3e, 13e, 27e), 1 D (6e) Apanui
Pour Oyonnax : 2 E Martin (62e), Caujolle (75e),1 T (62e), 1 P (22e) Montagnat Carton jaune : Naves (placage dangereux)
TPR : Bourgeois ; Dabrin (Meyer 41e), Worthington, Duhen (T.Loftus 68e), Caujolle ; (o) Apanui, (m) Labarthe (Lacrampe 54e) ; Bernad, W.Loftus (Lasserre 63e), André ; Domolaïlaï, Karele (Coetzer 50e) ; Toetu (Uys 50e), Mavrodin (Dupuy 54e), Hurou (Magrakvelidze 54e).
Oyonnax : Naves ; Montagnat, Ait-Issad, Dumitru ; Giroud (Martin 36e) ; (o) Bouillot, (m) Authier (Campeggia 56e) ; Baclet (Pommerel 55e), Naufahu 41e), Volle ; Beukes, Bado ; Ashvetia (Minassian 59e), Ollivier (Cortal 41e), Rapant (Thuries 59e).
C’était un match à moitié plein, à moitié vide. Avec à la fin l’impression que les deux équipes se craignaient tellement qu’elles n’ont jamais vraiment démarré la rencontre. C’est dans le désordre que les Tarbais ont essayé de donner du rythme au jeu. Des ballons vite lâchés par les avants, qui circulent dans les lignes arrière, sans que le travail de fixation de la défense ne soit fait. D’où des approximations, des ballons tombés, rien de productif. Heureusement "cap’tain" Apanui était là pour concrétiser la domination des siens, au moins dans l’envie. Une pénalité, 1 drop, deux TPR-oyonnax après match 02-34-a0b60pénalités encore, avec une réussite totale, au moins le planchot montrait qui était maître du terrain. Une petite incursion des visiteurs aux alentours de la ligne des 22 permettait à Montagnat d’inscrire 3 points, mais rien d’alarmant. Les avants "rouge et blanc" faisaient bien le forcing sur la ligne, sans succès. Le salut allait venir au large. Werner Loftus volait le ballon en touche et de suite le ballon arrivait à Dabrin. Rien n’était gagné pour le "petit Paul" qui avait deux défenseurs à éliminer encore. On connaît les jambes de "speedy Dabrin", elles faisaient merveille le long de la touche. Personne ne l’effleurait. Cette fois le ballon était allé plus vite que les défenseurs. Peu avant, Dabrin avait déjà mis à mal la ligne défensive oyonnaxienne, Naves devant employer les grands moyens pour l’arrêter, écopant d’un carton jaune logique. Ainsi à la mi-temps, les Tarbais étaient bel et bien devant (19-3), un score qui reflétait bien leur domination.
On n’attendait pas longtemps pour que l’écart se creuse encore. Toujours habités des meilleures intentions, les Tarbais repartaient à l’offensive. Le coup semblait gagnant au large, mais Duhen choisissait de jouer au pied. Bouillot et Montagnat cafouillaient le ballon et l’opportuniste Caujolle ne se faisait pas prier pour profiter du cadeau. On jouait depuis 45 minutes, le tableau d’affichage indiquait 24-3, il ne pouvait plus rien arriver de fâcheux aux locaux. Ce score était presque un coup de massue... pour les Tarbais. Worthington perçait mais sa passe était interceptée, Bernad chargeait et le mouvement échouait près de la ligne. Plus rien ne fonctionnait. au contraire, les visiteurs se lançaient dans une tentative de remontée. C’est d’abord Martin qui interceptait et qui naviguait parfaitement dans les rangs tarbais pour conclure une course de 70 mètres. Encore une fois Worthington perçait mais il ne pouvait servir Meyer. Rien de positif et remis en confiance, les Oyonnaxiens trouvaient la faille en bout d’aile par Naves, après un bon travail des avants. On ne parlait plus de bonus offensif, mais encore fallait-il sauver le bonus défensif. Cette soudaine apathie déclenchait quelques réflexions viriles dans les tribunes, mais la victoire était sauvée.
Reste maintenant à bien négocier le voyage à Béziers pour continuer à garder un petit espoir de top 5. Après tout, le TPR vient de battre le troisième et le quatrième, donc la qualité est là.
(Jacques Terrée)
Réactions
Ludovic Labarthe : " Nous avions bien préparé ce match. Nous savions qu’Oyonnax venait chercher des points. C’était le premier jour de chaleur et nous voulions donner du rythme au match. Nous y avons réussi, et nous avons envisagé le bonus offensif. La relation avants/trois-quarts s’est bien faite. Ce soir nous sommes toujours en course et avec les bons terrains, nous allons pouvoir nous faire plaisir".
Jérémy Hurou : " Nous voulions mettre l’accent sur la conquête. On connaît les qualités d’Oyonnax sur ce point. La mêlée a bien fonctionné et la touche a été bonne. En première mi-temps nous les avons bien pressés. A 24-3, nous nous sommes sentis forts, trop peut-être. Le relâchement défensif s’est vite fait sentir et nous les avons remis dans le match. Maintenant il faut aller chercher un bon résultat à Béziers, ils ont besoin de points, nous aussi.
Revenir en haut Aller en bas
 
TPR-oyonnax après match
Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
LA TANIÈRE DU STADO :: LA TANIÈRE .........ou l'antre de l'ours :: REVUE DE PRESSE.....tous les articles sur le TPR qui trainent dans les journaux ou sur le net ont leur place ICI-
Sauter vers: