Tout ce qui touche de près ou de loin au STADO TPR.
 
AccueilAccueil  S'enregistrerS'enregistrer  Connexion  
Clic droit et Ouvrir dans un autre onglet
pour garder La Tanière ouverte
Le Deal du moment : -57%
Friteuse à air chaud (sans huile)
Voir le deal
64.99 €

Partagez
 

 Avant RCNM-TPR

Aller en bas 
AuteurMessage
L'Olive

L'Olive

Masculin Nombre de messages : 1513
Date d'inscription : 10/08/2008

Avant RCNM-TPR Empty
MessageSujet: Avant RCNM-TPR   Avant RCNM-TPR EmptyMar 3 Nov - 20:50

Tarbes. Deux nouveaux cas avérés de grippe A au club de rugby

Thierry Lacrampe et Anthony Bourgeois sont eux aussi atteints. Le match contre Narbonne est, pour l'heure, reporté à dimanche. Et sera remis si de nouveaux apparaissent.

Avant RCNM-TPR Zoom
Avant RCNM-TPR 200911030848_w350
DDM

Tout a commencé jeudi dernier : trois joueurs du TPR, Cillus Coetzer, Werner Loftus et Fabien Dupuis, ainsi que le préparateur physique, Fabien Dionèse, présentaient les symptômes de la grippe A. Des tests ont alors été pratiqués, ils étaient « fortement positifs », selon l'expression de Bernard Zabotto, le médecin du club. Mis en quarantaine, ces trois joueurs n'ont pas été du déplacement à Lyon, samedi.
Pourtant, un nouveau cas, celui de Christophe André, s'est déclaré à Lyon, justement, ce qui a eu pour conséquence le report dudit match.Puis un autre dimanche matin, Thomas Loftus, qui n'était pourtant pas du déplacement. Ce qui fait déjà 6 cas, conduisant l'équipe médicale et les dirigeants à envisager un report du prochain match, contre Narbonne. « Il y a eu une réunion téléphonique entre Philippe Bérot,l'entraîneur, la LNR, deux virologues référents de la FFR, Éric Bonnet et Yves Welker, et moi-même, dimanche soir. Pour l'heure, on nous propose de reculer le match à dimanche au lieu de samedi. »

Entraînement jeudi

Mais ça, c'était avant la déclaration de deux nouveaux cas, hier matin, chez Thierry Lacrampe et Anthony Bourgeois. Là, ça commence à faire puisque l'on atteint la moitié de l'effectif… « On va voir dans les jours qui viennent comment la situation évolue. Le prochain entraînement collectif n'aura lieu que jeudi. Ce qui est étonnant, c'est que les joueurs atteints sont sur pied 48 heures après avoir déclenché la maladie, qui part presque aussi vite qu'elle arrive. Il reste tout de même de la fatigue. Alors, il serait plus sage de reporter ce match à une date ultérieure, le temps que tous les joueurs aient le temps de récupérer correctement et ne risquent pas de se blesser. » D'autant que de nouveaux cas ne sont pas à exclure…

«Ne pas céder à la psychose»

Même s'il porte un masque, le docteur Bernard Zabotto, médecin du club, souhaite éviter la psychose. D'ailleurs, la rumeur, que nous lui rapportons, faisant état du fait qu'il ait lui-même contracté le virus H1N1, le fait franchement éclater de rire. « Il ne faut pas céder à la psychose, toutes les mesures qui ont été prises, selon un protocole édicté par la Ligue nationale de rugby, ne visent qu'à éviter les décisions tardives, comme on a pu le voir dans d'autres disciplines. Et elles n'ont pour objectif que de casser la chaîne de la transmission. »
C'est pourquoi, une quarantaine de personnes, joueurs de la première, mais aussi des espoirs, ainsi que les dirigeants en contact avec les joueurs, ont été mis sous traitement préventif à base de Tamiflu. Et,bien entendu, les joueurs atteints se sont vus administrer un traitement curatif, toujours à base de Tamiflu. Et tous sont invités à porter un masque. « C'est un moyen efficace d'éviter la contagion, car le virus se transmet par la salive ou les postillons. C'est pourquoi j'en porte un, y compris et surtout pour travailler au cabinet. Car le but, je le répète, est de casser cette chaîne de la transmission, pour éviter que le virus ne se répande, car il est très contagieux. »
Mais, malgré ces précautions, Bernard Zabotto n'exclut pas l'éventualité de nouveaux cas. « Dans une communauté comme le TPR, c'est difficile de l'éviter. Il ne faut pas non plus oublier les compagnes des joueurs… »

Sport dans les quartiers : séance de rugby annulée

L'annonce de cas avérés de grippe A dans l'équipe de rugby du Tarbes-Pyrénées Rugby a conduit les responsables municipaux des sports à revoir les activités proposées dans les quartiers pendant les vacances de Toussaint. La séance de rugby, qui devait avoir lieu cet après-midi, à Laubadère, a été annulée par mesure de précaution. « Nous suivons la situation », explique Francis Touya, adjoint en charge des sports à la mairie de Tarbes. « M. Laran, qui animait les séances rugby du sport dans les quartiers avec les éducateurs du TPR, a préféré annuler par souci de précaution », précise l'élu tarbais.
Du côté de la mairie, on va suivre l'évolution de la situation. Les seules installations utilisées par le sport scolaire et le TPR sont situées au stade Maurice-Trélut. « Il est encore trop tôt pour décider quoique ce soit. Nous referons le point aujourd'hui et demain. »
Revenir en haut Aller en bas
L'Olive

L'Olive

Masculin Nombre de messages : 1513
Date d'inscription : 10/08/2008

Avant RCNM-TPR Empty
MessageSujet: Re: Avant RCNM-TPR   Avant RCNM-TPR EmptyVen 6 Nov - 19:37

Midi Libre d'aujourd'hui 6/11

"CA SENT LE PIEGE A PLEIN NEZ !



RAPPEL : Le Racing n'a su que mercredi qu'il jouerait bien contre Tarbes



Il suffit d'avoir un peu de flair ou une once d'expérience. C'est
selon. Tous les clignotants sont au vert du côté de Narbonne, tandis
que, grippe A oblige, Tarbes navigue en pleine brume.

Tout semble indiquer que ce Racing, enfin "dépucelé" à l'extérieur ne doit faire qu'une bouchée d'une équipe tarbaise amoindrie.

Mais voilà, les joueurs étant des êtres humains et non des machines
dénuées de tout sentiment, le tableau est trop beau pour être
foncièrement honnête.

Ce match, qui doit conforter la place des Narbonnais dans le haut
du classement, a tout d'un piège pour celui qui, benoîtement, ne se
méfierait pas.



1 D'abord parce que le flou artistique s'est installé

Sitôt revenus victorieux de Dax, les Narbonnais ont été confrontés
à l'incertitude. Tandis que le club de Tarbes énumérait la liste de ses
joueurs infectés par le virus H1N1, la tenue du match est restée
suspendue à un fil.

Décalé, ajourné ? Toutes les solutions ont été envisagées. Le
Racing a dû ainsi adapter son travail à une semaine à géométrie
variable. « C'est agaçant », souligne Baptiste Sanchez, résumant ainsi
l'état d'esprit général.

Les Narbonnais ont fait comme si et n'ont eu des nouvelles fermes
que mercredi matin. « Jouer en février, ça aurait fait loin », remarque
Henri Ferrero, partisan de voir les deux équipes en découdre ce
week-end.

A Narbonne, on avait sans doute guère envie d'enchaîner les matchs
à la rentrée et surtout de jouer quatre fois consécutivement à
l'extérieur entre octobre et novembre.



2 Ensuite parce que Tarbes s'annonce diminué

Tarbes arrive à Narbonne dans des dispositions particulières. Il
n'a pas joué samedi dernier à Lyon, il compte ses joueurs touchés par
la grippe A (sept exactement) et il n'a été autorisé à retrouver les
terrains que jeudi.

Dans sa grande mansuétude, la Ligue a accordé un jour
supplémentaire de préparation au club des Hautes-Pyrénées en
programmant le match à Narbonne le dimanche après-midi. « Ce ne sont
pas des conditions idéales pour préparer un match », estime le deuxième
ligne tarbais Marius Sirbe.

C'est une équipe prétendument diminuée qui va fouler la pelouse du
Parc. D'autant que le staff tarbais a menacé d'envoyer une équipe "bis"
en Septimanie. C'est là que le danger guette les Narbonnais, lesquels
pourraient prendre leurs adversaires à la légère. Or, comme dirait
Michel Blanc, sur un malentendu...



3 Enfin parce que le Racing n'est pas revenu sur terre

L'incertitude planant sur le match n'a sans doute pas aidé les
Narbonnais à se concentrer sur leur sujet. La victoire à Dax est
également une arme à double tranchant.

Elle a renforcé la confiance et la détermination des joueurs de
Crespy et Arlettaz et déclenché, malgré elle, une sorte de
décompression dans les rangs. On dit toujours que le plus dur est de
confirmer.

« On est de bonne humeur. Peut-être trop », remarquait un joueur,
en milieu de semaine. Narbonne attendait depuis si longtemps un match
référence à l'extérieur que le risque de voir l'équipe s'endormir sur
ses lauriers n'est pas négligeable.

Les entraîneurs auront certainement veillé au grain. Subir une déconvenue après avoir gagné à Dax, ce serait vraiment trop bête.



Éric MARTY"
Revenir en haut Aller en bas
Jeandodos

Jeandodos

Nombre de messages : 7568
Date d'inscription : 21/09/2008

Avant RCNM-TPR Empty
MessageSujet: Re: Avant RCNM-TPR   Avant RCNM-TPR EmptyVen 6 Nov - 19:50

Hé hé Avant RCNM-TPR Icon_lol
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé




Avant RCNM-TPR Empty
MessageSujet: Re: Avant RCNM-TPR   Avant RCNM-TPR Empty

Revenir en haut Aller en bas
 
Avant RCNM-TPR
Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
LA TANIÈRE DU STADO :: LA TANIÈRE .........ou l'antre de l'ours :: REVUE DE PRESSE.....tous les articles sur le TPR qui trainent dans les journaux ou sur le net ont leur place ICI-
Sauter vers: