Tout ce qui touche de près ou de loin au STADO TPR.
 
AccueilAccueil  S'enregistrerS'enregistrer  Connexion  
Clic droit et Ouvrir dans un autre onglet
pour garder La Tanière ouverte
Le Deal du moment : -50%
SMOBY Tricycle Enfant Evolutif – Be Fun
Voir le deal
13.75 €

Partagez
 

 Après TPR-USC..

Aller en bas 
AuteurMessage
L'Olive

L'Olive

Masculin Nombre de messages : 1513
Date d'inscription : 10/08/2008

Après TPR-USC.. Empty
MessageSujet: Après TPR-USC..   Après TPR-USC.. EmptyDim 13 Déc - 11:56

Publié le 13/12/2009 09:29 | G. G.Tarbes au forceps

Après TPR-USC.. Zoom
Après TPR-USC.. 200912130210_w350


Après leur déconvenue lannemezanaise, une semaine plus tôt, les Tarbais avaient pour obligation de s'imposer en recevant le douzième du championnat qui, lui, est en recherche de points face au « retour » d'Aix au classement. Mission accomplie… pour les locaux.

Un contre chanceux


Mais que ce fut laborieux. Malmenés par moments par un adversaire coriace, devancés au score par instants, les hommes de Thomas Lasserre n'ont dû qu'à un contre un peu chanceux, conduit par le seconde ligne,Isoa Domolaïlaï et terminé par le centre Thomas Loftus de se sortir de la pression adverse.
Le match a valu par le suspense mais aussi par la lutte que se sont livrés les buteurs de chaque côté.
Au final, le Tarbais Khris Kopetzky a devancé d'une courte tête, l'ancien auscitain Frédéric Couzier.
Quand en général, la part du gâteau revient aux buteurs, cela veut dire que le mets n'a pas été très comestible. Ces deux-là ont compté pour beaucoup dans la course-poursuite qui a rythmé le match devant une assemblée, la plus faible depuis le début de la saison, une semaine après que Trélut a fait le plein avec la venue des Lannemezanais.

BrouET…


Songez que les deux équipes ne se sont quasiment jamais approchées de la ligne, qu'elles nous ont servi un brouet au cours duquel la mêlée et la touche ont tenu une part prépondérante.
Pour les Tarbais, on l'a dit, l'essentiel a été accompli. Les Columérins, de leur côté ont accroché un bonus défensif méritoire.

Tarbes 28
Colomiers 21
MT: 12-12; 3.000 spectateurs; arbitre:
M. Valin (Auvergne)
Vainqueurs: 1 E Th. Loftus (55); 1 T, 6 P (8, 12, 25, 50, 67, 77) et 1 D (20) Kopetzky
Vaincus: 6 P (2, 18, 40, 44, 59, 74) et 1 D (14) Couzier
Evolution du score: 0-3, 3-3, 6-3, 6-6, 9-6, 9-9, 12-9, 12-12/12-15, 15-15, 22-15, 22-18, 25-18, 25-21, 28-21
TARBES: Etcheverria (Apanui, 72); Caujolle, Worthington, Th. Loftus,Dabrin (o) Kopetzky (m) Labarthe (Lacrampe, 22); André, Lasserre (cap. Chenut, 69), Bernad; Sirbe (Domolaïlai, 51), Coetzer; Garcia (Maumus,63), Anglade (Dupuy, 69), Hurou (Magrakvelidze, 59)
Colomiers: Hans (Saout, 44); Goneva, Lassalle, Tidjini (Pujo, 69),Saout (Bakaniceva, 44) (o) Couzier (m) Inigo; Friand, Tourtoulou (Bortolaso, 69), Berneau (cap. Fadel, 68); Mémain, Cholley; Zanon (Bergos, 67), Busato (Bortolucci, 53), Turini
La note du match: 10/20-L'homme du match: Mickaël Etcheverria (Tarbes)
Revenir en haut Aller en bas
L'Olive

L'Olive

Masculin Nombre de messages : 1513
Date d'inscription : 10/08/2008

Après TPR-USC.. Empty
MessageSujet: Re: Après TPR-USC..   Après TPR-USC.. EmptyDim 13 Déc - 15:43

(source tarbes-infos.com)

Les Tarbais ont remporté le match de la peur, celui qu’il ne fallait pas perdre après leur défaite surprise contre Lannemezan. D’autant que Colomiers était venu à Trélut pour réussir la passe de 4 après Pau,Aurillac et Lannemezan, qui avaient réussi à s’imposer d’un petit point. Un match crispant entre deux équipes en plein doute. Un match qui ne réussit jamais à se libérer malgré quelques intentions de part et d’autre. Le TPR pénalisé au bout de 2’ sur un ballon remonté de ses 22 m et mené 3-0 d’entrée de match ne put jamais se libérer. A chaque fois qu’il prenait l’avantage au score, il se faisait pénaliser sur le renvoi. Colomiers jamais distancé s’est appuyé sur la botte de Couzier pour répliquer presque coup sur coup à la botte de Kopetzky. Car si la plupart des pénalités bigourdanes furent obtenues suite à des actions de plusieurs séquences de jeu, celles des Haut-Garonnais sont issues de fautes directes.

Les Tarbais se sont procuré les meilleures occasions de marquer même si l’unique essai de la rencontre est venu d’un dégagement contré par Kopetzky sur son vis à vis avec Loftus qui devance les défenseurs dans l’en-but (22-15). Mais une nouvelle fois sur le renvoi, les Tarbais permirent aux Columérins de réduire le score (22-18). Un match crispant jusqu’à la fin avec le syndrome des derniers matchs perdus dans les toutes dernières minutes, avec des visiteurs qui répliquaient à chaque pénalité réussie par une autre pénalité tentée dans la foulée. Cette fois malgré deux pénaltouches jouées dans les dernières minutes à quelques mètres de la ligne d’essai, le TPR a trouvé les ressources de repousser le danger et d’inscrire une précieuse victoire (28-21) qui l’éloigne de la zone de relégation où l’aurait plongé une nouvelle défaite.

Jean-Jacques Lasserre


REACTIONS TARBAISES


Richard Apanui
, qui souffre d’un genou douloureux,est resté sur le banc mais il a été le premier à aller féliciter son remplaçant Khris Kopetzky, auteur de 6 pénalités, d’un drop, d’une transformation en coin et du contre qui amena l’essai tarbais. Une victoire qui soulage le capitaine du TPR : "J’ai toujours eu confiance mais c’était un match difficile entre deux équipes qui sont un peu dans la même situation avec un classement qui ne réflète pas leur vraie valeur. Deux équipes qui sont capables de faire du jeu mais qui manquent de confiance et sont en plein doute. Deux équipes qui ont essayé de jouer mais qui ont fait beaucoup de fautes. On s’est retrouvé à la fin du match dans la même situation que contre Lannemezan mais cette fois on n’a pas cédé."

Jérémy Hurou, le jeune pilier tarbais reconnaît que l’équipe a eu du mal à se libérer. "Il y avait moins de combat que contre Lannemezan mais c’est parce que Colomiers a été moins présent dans les rucks. On s’est procuré moins d’occasions parce que les joueurs de Colomiers étaient mieux en place et offraient moins de brèches que Lannemezan. Le jeu était un peu plus fermé parce que les deux équipes jouaient sous la pression et ça s’est joué sur des pénalités. A force de perdre on commençait à douter et ce soir la victoire a fini par nous sourire."

Philippe Bérot, l’entraîneur tarbais est soulagé d’avoir mis fin à une spirale de défaites qui avait altéré le moral des troupes. "On sentait une équipe contractée qui avait du mal à se libérer, à se lâcher. Chaque fois qu’on marquait on faisait des fautes récurrentes qui remettait notre adversaire dans le match. On a été pris dans les duels, défensivement on a reculé et on a permis aux Columérins de nous mettre la pression sur nos mouvements. A 12-12 à la mi-temps rien n’était joué. Malgré une bonne entame, on n’arrive pas à marquer d’essai, Anglade fait un en-avant en essayant de ramasser un ballon à la main au lieu de le pousser au pied à 10 m de la ligne. On a fait une meilleure deuxième mi-temps, on est monté plus vite et on les a contrés." Mais une fois de plus l’équipe a fait preuve d’un manque flagrant de maturité. "On multiplie les temps de jeu dans notre partie de terrain, alors qu’il suffit d’aller jouer au pied chez eux." Concernant le choix de Kopetzky à l’ouverture à la place d’Apanui, l’entraîneur est clair : "Richard n’est pas dans une période très faste et il faut savoir qu’il a toujours un problème récurrent au genou et on lui a demandé de rester dans le groupe parce qu’on n’a pas d’autres possibilités." Khris Kopetsky, qui restait sur un mauvais choix après avoir offert la victoire à Aurillac à l’ultime seconde, n’a pas failli cette fois et il a pris toute sa part dans la victoire du TPR en inscrivant 23 points.
Il a assumé complètement son rôle de buteur. Je suis content pour lui parce que, quand il est rentré contre Aurillac, ça ne s’était pas bien passé pour lui
." Un rôle primordial, si on se souvient que contre le CAL, Richard Apanui, diminué physiquement, avait manqué une pénalité 25 m face aux poteaux..., et que Khris Kopetzky à La Rochelle, avait manqué les pénalités qui auraient permis à Tarbes d’accrocher le bonus défensif. Avoir deux buteurs de cette envergure est une aubaine et Philippe Bérot tient à mettre un terme toute rumeur : "Il n’y a pas de polémique entre les deux joueurs et il n’y a pas de polémique avec les entraîneurs. C’est important à dire."

Recueilli par Jean-Jacques Lasserre
Revenir en haut Aller en bas
BiGourD-m@n



Nombre de messages : 892
Date d'inscription : 11/08/2008

Après TPR-USC.. Empty
MessageSujet: Re: Après TPR-USC..   Après TPR-USC.. EmptyDim 13 Déc - 18:03

On a finalement une explication sur le moins bien d'Apanui, douleur récurrente au genou qui l'handicape, malgré tout il est présent sur les feuilles de match car visiblement on a pas d'auter solution...Donc pour ceux qui l'accusent "d'avoir la tête ailleurs" (garincha) renseignez vous avant de parler!
Revenir en haut Aller en bas
pic du midi

pic du midi

Masculin Nombre de messages : 3344
Age : 61
Localisation : Bordères sur l'Echez
Date d'inscription : 12/08/2008

Après TPR-USC.. Empty
MessageSujet: Re: Après TPR-USC..   Après TPR-USC.. EmptyDim 13 Déc - 19:44

BiGourD-m@n a écrit:
On a finalement une explication sur le moins bien d'Apanui, douleur récurrente au genou qui l'handicape, malgré tout il est présent sur les feuilles de match car visiblement on a pas d'auter solution...Donc pour ceux qui l'accusent "d'avoir la tête ailleurs" (garincha) renseignez vous avant de parler!
La première chose qu'a fait Richard en rentrant sur le terrain c'est aller taper dans les mains de kris!
Revenir en haut Aller en bas
L'Olive

L'Olive

Masculin Nombre de messages : 1513
Date d'inscription : 10/08/2008

Après TPR-USC.. Empty
MessageSujet: Re: Après TPR-USC..   Après TPR-USC.. EmptyLun 14 Déc - 11:46

Publié le 14/12/2009 10:19 | G. G.Pro D2.
Tarbes évite le pire



Les tarbais sont soulagés ! Le camouflet lannemezanais, le week-end précédent, avait fait grand bruit dans la préfecture bigourdane et le doute avait assailli les troupes. Colomiers devait donc servir de rédemption. Au terme d'un match particulièrement tendu et pauvre au niveau des intentions, les rouges et blancs ont finalement accédé à la demande générale. Décemment, on ne pouvait en attendre davantage. Entre le traumatisme tout chaud d'une équipe (Tarbes) et les angoisses concernant son avenir pour l'autre, on se doutait que le jeu n'allait pas être très emballant. « Le niveau des deux XV était proche et on avait beaucoup de doutes avant ce match » affirmait Mavrodin, le co-entraîneur du TPR. Contrairement à la semaine dernière, les Tarbais ont reçu un petit coup du destin avec ce ballon échappant aux défenseurs columérins sur lequel le centre, Thomas Loftus plongea avec délectation. Pour le reste, on aura apprécié les qualités de buteur de Kopetzky, auteur des vingt-trois points de son équipe évitant aux siens d'entrer en crise.
Tarbes 28 - Colomiers 21


MT: 12-12; 3.000 spectateurs; arbitre:
M. Valin (Auvergne)
Vainqueurs: 1 E Th. Loftus (55); 1 T, 6 P (8, 12, 25, 50, 67, 77) et 1 D (20) Kopetzky
Vaincus: 6 P (2, 18, 40, 44, 59, 74) et 1 D (14) Couzier
Evolution du score: 0-3, 3-3, 6-3, 6-6, 9-6, 9-9, 12-9, 12-12/12-15, 15-15, 22-15, 22-18, 25-18, 25-21, 28-21

TARBES: Etcheverria (Apanui, 72); Caujolle, Worthington, Th. Loftus, Dabrin (o) Kopetzky (m) Labarthe (Lacrampe, 22); André, Lasserre (cap.Chenut, 69), Bernad; Sirbe (Domolaïlai, 51), Coetzer; Garcia (Maumus,63), Anglade (Dupuy, 69), Hurou (Magrakvelidze, 59)

Colomiers: Hans (Saout, 44); Goneva, Lassalle, Tidjini (Pujo, 69),Saout (Bakaniceva, 44) (o) Couzier (m) Inigo; Friand, Tourtoulou (Bortolaso, 69), Berneau (cap. Fadel, 68); Mémain, Cholley; Zanon (Bergos, 67), Busato (Bortolucci, 53), Turini
La note du match: 10/20-L'homme du match: Mickaël Etcheverria (Tarbes)
Revenir en haut Aller en bas
L'Olive

L'Olive

Masculin Nombre de messages : 1513
Date d'inscription : 10/08/2008

Après TPR-USC.. Empty
MessageSujet: Re: Après TPR-USC..   Après TPR-USC.. EmptyLun 14 Déc - 16:25

Publié le 14/12/2009 03:48 | Francis Abadie.
Loïc Bernad, le chien de berger aurois

TPR. Un homme dans le match.

La vallée d'Aure serait-elle formatrice et pourvoyeuse de rugbymen de haut niveau ? Aucune statistique n'existe pour étayer la thèse qu'environ un joueur sur trois a eu un père rugbyman, mais on peut avancer que le COS est depuis longtemps en bonne place dans le paysage rugbystique bigourdan. Et naturellement, l'enfant a tendance à reproduire ce que papa fait.

De père en fils


Dans la famille Bernad, ce n'est pas un, mais deux fils qui jouent au haut niveau. Le papa a porté fièrement, plusieurs saisons durant, le maillot de Saint-Lary.Le TPR a la chance d'avoir Loïc dans ses rangs alors que son frère joue dans un des deux clubs réputés de la Côte basque. Le cadet des Bernad joue flanker comme le 7, un autre Aurois nommé Christophe André.Au sein du vestiaire comme sur le terrain, ils ne sont jamais bien loin l'un de l'autre. Des parcours parallèles qui les ont conduits à Tarbes où la paire constitue, dans le pack d'avants, un duo de la plus haute importance.

« ceux-là n'ont rien à faire au stade »


« Je suis content de reprendre, depuis mon K.-O., avec une victoire dans un match difficile à gérer après le faux pas de la semaine dernière. »
Un « match-scandale » sur lequel Loïc s'attarde quelques instants.Il a suivi, des tribunes, le K.-O. debout, celui de son équipe cette fois : « Qui ne méritait pas les quolibets dont elle fut assaillie de la part de quelques spectateurs. Ceux-là étaient venus pour nous voir perdre. Si c'est pour insulter ainsi les gens, ceux-là n'ont rien à faire au stade », s'indigne-t-il.
« Je préfère ceux qui viennent nous voir aux entraînements et tous ceux qui, malgré le froid, étaient là pour nous soutenir, hier, et qui nous attendaient à la sortie des vestiaires. Ils nous ont encouragés jusqu'au bout. Avec eux, on sait au moins que l'on peut aller à la guerre. »
Cette douloureuse parenthèse fermée, il revient très vite sur les dernières péripéties sportives : « C'était, contre Colomiers, un match à double tranchant, pas un grand match mais qui pouvait nous mettre dans le trou ou nous permettre de respirer et de repartir de l'avant ».À l'aise et indispensable dans tous les systèmes de jeu, Loïc s'affirme là en défenseur qui ne se pose pas de questions, fixe son attention pour ne pas manquer son duel d'un contre un. Il assume ses fautes, s'exaspère de celles trop bêtes qui ont donné tous ces points aux banlieusards toulousains : « Ils ne nous ont pas dominés et nous méritons la victoire ». S'il nous est agréable d'inscrire son nom dans l'exergue points, il apparaît qu'il a, sans qu'il n'y paraisse, pris une part plus anonyme dans la réussite du buteur. Entre autres faits de match, où était-il dans la cocotte tarbaise à l'heure de jeu ? Au cœur de la meule, bien sûr, avec « Domo » et « Magra », les deux rafraîchissements ajoutés.

« Rouge et blanc » de cœur


À Saint-Lary jusqu'en cadets, il est venu à Tarbes à l'époque du Stado. Il ne regrette aucunement son choix. « C'est Jean-Louis Luneau qui m'a fait jouer mes premiers matchs en équipe première. Les Barragué et les Bouic m'ont beaucoup appris. C'est ma cinquième année. À 23 ans,ça passe vite. Dans cette équipe, même dans la difficulté, il n'y a jamais eu d'engueulade parce que l'on a tous envie d'aller dans le même sens. Nous vivons une saison difficile. Nous ne sommes pas épargnés par les blessures et la malchance. Nous allons repartir du bon pied,réellement, à partir de janvier. »
Discours optimiste mais réaliste. Loïc s'est encore retrouvé, cette année, sur la liste des consultants à l'infirmerie. Il espère « avoir définitivement chassé le gros chat noir qui était au-dessus de sa tête».
Attaquant, défenseur, sauteur, passeur, analyste : le troisième ligne sait tout faire.
Une fée d'ovalie n'avait-elle pas comme amant un numéro 6? Peut-être habitait-elle en vallée d'Aure ? Pourvu qu'elle puisse encore nous envoyer d'autres bergers sur les grands prés marqués de grands piquets.
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé




Après TPR-USC.. Empty
MessageSujet: Re: Après TPR-USC..   Après TPR-USC.. Empty

Revenir en haut Aller en bas
 
Après TPR-USC..
Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
LA TANIÈRE DU STADO :: LA TANIÈRE .........ou l'antre de l'ours :: REVUE DE PRESSE.....tous les articles sur le TPR qui trainent dans les journaux ou sur le net ont leur place ICI-
Sauter vers: